Magazine

Article

il y a 3 années

Who are Rae Sremmurd ?

Non, ils ne viennent pas de la « Flex Zone » ni même d’une autre planète, mais alors qui sont les membres de Rae Sremmurd ? Si le nom ne vous dit rien c’est parce que votre cerveau l’a occulté faute de pouvoir le prononcer. Vous avez chillé, ridé, rôdé avec leurs morceaux en boucle et vous le faites encore. « No Type », « No Flex Zone » ou encore « Throw Sum Mo », c’est eux ! Ce qu’on sait, c’est qu’ils sont frères, qu’ils sont âgés de 22 et 20 ans, qu’ils viennent de Tupelo dans le Mississipi et qu’ils cumulent les millions de vues sur YouTube. Décryptage.

 

Homeless and Parties in Tupelo

 

Nés respectivement en 1993 et 1995, les deux frères s’appellent Aaquil Brown aka « Slim Jimmy » et Khalif Brown aka « Swae Lee ». Malgré leur jeune âge, cet étrange duo a débuté sa carrière il y a près d’une demi-décennie. Encore ados, ils quittent leur ville de Fort Hood au Texas pour Tupelo au Mississipi. Ils ont alors 14 et 13 ans et ils vont former avec Lil Pantz leur premier groupe : Dem Outta St8 Boyz. Ils n’en sont alors pas à leur premier essai, ils font des beats depuis leur enfance , tout a commencé après qu’un ami ait installé sur l’ordinateur de leur mère, le logiciel Fruity Loops. A cette époque, ils commencent à écouter des artistes comme Lil Wayne ou Soulja Boy et se font connaître sous les noms de « Cali Boy » (Slim Jimmy) et « Kid Krunk « (Swae Lee).

 

RaeSremmurd

 

À l’époque de Dem Outta St8 Boyz, les frères rappent chaque matin et pour tout le monde sans distinction, des plus populaires du lycée en passant par les nerds. Affamés, ils en veulent mais leur parcours reste encore assez banal. Alors qu’ils approchent de leur seizième année, leur mère n’est plus en mesure de subvenir aux besoins de la famille. Slim Jimmy et Swae Lee quittent donc le domicile familial pour soulager financièrement leur mère alors qu’ils sont encore lycéens, et se retrouvent à la rue. Si certains rappeurs se seraient apitoyés sur leur sort ou s’en seraient servi pour exister médiatiquement, eux pas du tout. Ils en parlent simplement :

« Nous étions sans-abris mais nous avons fini par trouver un endroit, une maison abandonnée. Au bout du compte nous en avons tiré le meilleur, il n’y avait pas de chauffage, pas de gaz, il y avait l’électricité donc on payait seulement les factures d’électricité (…) on s’en servait pour faire des vraies fêtes »

Ils auraient pu mal tourner en cédant aux sirènes de la rue et de son « argent facile », les frères préfèrent enchaîner les jobs pour pouvoir se financer : Olive Garden, Mc Donald’s et à la chaine dans une usine de matelas. Aaquil et Khalif travaillent dur la nuit pour des gamins mais ces deux-là ne s’en plaignent pas, bien au contraire : « On a eu de meilleurs jobs, on a fini par avoir un meilleur appartement dans lequel on organisait aussi des fêtes. Des soirées de fou à la Projet X. » Déjà populaires à cette époque dans les lycées de la région grâce au bouche à oreille, les fêtes qu’ils organisent font exploser leur côte.

 

Atlanta et EarDrummers Entertainment

 

En 2010, leur carrière prend un premier virage, les Brown participent à Memphis au concours « Wild Out Wednesdays – 106 & Park », une compétition organisée par la célèbre chaîne Black Entertainment Television et gagnent. Toutefois, si cette victoire marque le début de leur carrière, ils ne décrochent pas de contrat. Selon les rumeurs de l’époque, les garçons étaient entrés en pourparler avec Def Jam et Sony sans jamais aboutir à un accord, ce qui ne les a manifestement pas découragés : « Rien ne s’est passé, on est juste reparti de zéro, ça n’a pas marché et alors ?! Ca va marcher, regarde », pour Swae Lee « ce n’était pas le moment. »

Ils n’obtiennent pas de contrat, mais leur son « Party Animal » commence à faire du bruit, ainsi la côte de popularité des frères augmente à tel point qu’ils se produisent dans des clubs en dehors du Mississipi munis de fausses cartes d’identité.

 

rae-sremmurd-nicki-minaj-young-thug-throw-sum-mo-video-shoot2

 

Les rencontres sont souvent faites de petites choses et comme le souligne Slim Jimmy dans une interview accordée à Vice : « chacun à son moment ». Et le leur arriva. Un cousin des Brown fait écouter un de leurs morceaux au producteur P-Nasty qui les appelle dans la foulée « Yo, laissez tomber tout ce que vous faites, on va commencer à faire du lourd, laissez tomber ce que vous faites et venez à Atlanta ». À cet instant, fini le trio,  ils deviennent alors le duo que l’on connaît aujourd’hui.

Atlanta n’est pas seulement la ville d’origine d’ILOVEMAKONNEN ou de Soulja Boy c’est aussi un vivier d’artistes et de producteurs, l’équivalent de ce qu’est L.A pour le cinéma. Là-bas, leur carrière prend un nouveau tournant, P-Nasty leur présente à la sortie d’un club un certain Mike Will Made It. Logiquement en 2013, les deux frères enregistrent le morceau « We » paru sur la mixtape #MikeWillBeeTrill. Début 2014, Mike Will Made It les signe sur son Label EarDrummers Entertainment d’où leur nom de scène inversé Rae Sremmurd – prononcé « Ray Shrimmer » – c’est parti. Une loyauté envers Mike que le duo explique : « Nous n’avions rien et il nous a donné l’opportunité de faire quelque chose ».

La suite on la connaît, un EP Sremmlife, la sortie le 18 mai dernier du morceau « No Flex Zone » puis en septembre « No Type ». C’est un véritable succès, en à peine quelques mois, les frères atteignent les 100 millions de vues sur YouTube. Et c’est en tant qu’artistes signés qu’ils retourneront quatre ans après leur victoire au goût amer interpréter « No Flex Zone » , en août dernier, sur le plateau de 106 & Park. L’album studio de Rae Sremmurd, sorti le 6 janvier dernier, se compose des quatre morceaux de l’EP dont « Throw Sum Mo » repris pour l’occasion avec Nicky Minaj et Young Thug. Une véritable prouesse pour les frères qui se classent directement en 5ème position au classement Billboard 200.

 

Un nouveau « type » ?

 

Réalistes et conscients, ils savent ce qu’ils font. Si on ressent clairement une impression d’amateurisme, nous en sommes très loin et leurs tonalités de voix demandent énormément de travail. Non, pour la centième fois, ils ne sont pas en train de muer. Leurs physiques semblent juvéniles, presque « boy next door ». D’un autre côté, Rae Sremmurd, se démarque par une production complétement déséquilibrée dans son mélange des genres, loin de celles qui composent le hip-hop d’aujourd’hui. Le duo voudrait pouvoir mélanger rock et rap sans tomber dans les clichés habituels de la scène hip-hop américaine. Donc pour le moment pas de chaînes en or mais des skates.

Selon eux, Rae Sremmurd est une continuité de Dem Outta St8 Boyz ce qui se ressent dans les sonorités qu’ils proposent, plus abouties, plus matures musicalement. Une évolution en contradiction totale avec leurs tonalités et leurs paroles loufoques. Certains ne font que passer dans le monde du hip-hop, les deux frères indéniablement complémentaires ne comptent pas s’arrêter à mi-chemin. Ils sont là pour durer et projettent déjà « 50 ans » de ce qu’ils appellent la « Sremmlife ».

 

tumblr_njbmlf3Yr81qig1kfo1_1280

Ecrit par Allison Taieb

Vous aimerez aussi

Article

La trollerie n’est jamais finie

En savoir plus
Agenda

[11-13.07] Gagne deux places pour le Fresh Island Festival en Croatie

En savoir plus
Agenda

[03.07] Gucci Mane & Rae Sremmurd en concert au Zénith de Paris

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    micael aubinho kake says:

    le feu hu hu hu sadechire

    Germain Djeffrey says:

    c’etait bien rediger j’ai eu des info assez satisfaisant merci c’est cool…

    Angel says:

    Ha!! Ils sont Frères, merci pour les infos sur Rae Sremmurd, Trop top le fait que l’on n’arrive pas à retenir le Nom du groupe, mais ils sont inoubliables avec leurs capacités de séductions,…Trop mignons

    Haoua kâ SIDI MOCTAR says:

    J’aime Rae Sremmurd, j’ai que leurs photos dans mon téléphone. J’ai apprécié leur clip Black Beatles. Et aussi leur histoire. Ils ont été de vrais guerriers. Je leur souhaite beaucoup de courage dans leur carrière

    Haoua kâ SIDI MOCTAR says:

    Ils sont frères… Wow. C’est une très belle histoire, j’ai adoré

    og schmurdan'zer says:

    Ils sont génial malgrés tous ce qu’ils ont endurer. Seul le courage paye. Je vous aimes rae scremund

    Nana says:

    une histoire incroyable <3

    #SremmLife <3