Magazine

Interview

il y a 3 semaines

urkles, l’art de la playlist

On peut faire remonter l’existence des playlists à celle des cassettes et des lecteurs/enregistreurs. Depuis, Spotify, Soundcloud et Apple Music ont su exploiter un filon qui se présente aujourd’hui comme une belle alternative pour consommer et découvrir de la musique au quotidien. Pour le DJ Arthur King, elle met à mort la mixtape. Pour le producteur Lido, elle révolutionne le concept d’album. Drake faisait d’ailleurs de son dernier projet une « playlist » et non pas un album.

Derrière chaque playlist, il y a un ou des curateurs. Des personnes dont le goût assuré et une bonne direction artistique garantissent la qualité des playlists proposées. Ils prolifèrent sur Internet et parmi eux, on retrouve le français urkles, qui alimente une chaîne YouTube aux inclinaisons cloud et future beats.

 

 

Est-ce que tu peux te présenter ?

Mon prénom y’a beaucoup de gens qui se le demandent mais c’est Alexis et j’ai 20 ans. La ville que je fréquente le plus c’est Arras parce que j’y fais mes études et que j’ai des potes là-bas, sinon j’habite dans un petit village qui s’appelle Vitry-en-Artois donc entre Arras et Douai et à plus grande échelle entre Lille et Lens.
Mes centres d’intérêts c’est clairement la mode et la musique, en fait tout ce qui est artistique m’attire beaucoup et ce monde est présent partout autour de nous quand on marche dans la rue, mis à part tout ça j’aime faire des foots et m’amuser avec mes potes, comme tout le monde à vrai dire.
Je suis encore étudiant en BTS MUC là je vais passer en deuxième année et après ça je sais pas encore ce que je vais faire j’aimerais soit travailler dans le domaine de la mode soit continuer les études mais plutôt pour enrichir ma vision artistique et découvrir le coeur des métiers artistiques.

 

Parles-nous un peu de ta channel YouTube : qu’est ce qu’on peut y trouver ?

Sur ma chaine youtube on va trouver des sons aux instrus planantes, cloud, chill… Les gens appellent ça comme ils veulent mais ce sont des sons reposants aux paroles assez mélancoliques parfois, où l’ont parlent d’amour « impossible », des amours vécus que l’on regrettent, on peut aussi y trouver des paroles crues mais toujours avec de la poésie, tout ça dans des tons de voix doux maîtrisé par les artistes qui passent sur la chaine.

 

D’où t’es venu l’idée et d’où vient le nom ?

L’idée m’est venu assez bêtement en fait, je voulais me faire une playlist sur YouTube avec les sons que je kiffais et parmi ses sons que je kiffais y’avait du Ash Kidd, qui est un artiste que je suis depuis pas mal de temps maintenant, sauf que sur YouTube y’avait pas ses sons puisque pour la plupart ils étaient sur Soundcloud. Alors je me suis dit que j’allais mettre ces sons-là sur YouTube pour compléter ma playlist. Donc y’avait aucun but derrière ça au départ.
Le nom de la chaine c’est tout simplement le pseudo que j’avais déjà sur Twitter ou Instagram, je ne me suis pas pris la tête de ce côté-là. Urkles enfaite ça vient d’une série américaine des années 90 à 2000 qui s’appelle « La Vie de Famille » que je regardais souvent avec ma mère en étant petit et dont le personnage principale s’appelait Steve Urkel. C’est un personnage qui m’a marqué donc j’ai repris le nom et j’en ai fait Urkles.

 

 

Vois-tu ça comme une passion ? J’imagine que tu ne gagnes pas d’argent via ce projet, donc d’où te viens ce goût de dénicher des artistes ?

Ouais, on peut dire que c’est un peu une passion, même si la mode est ce qui me passionne le plus avant la musique. À vrai dire j’ai commencé à monétiser la chaine il y a peu de temps ; peut-être 3 mois quelque chose comme ça… Mais ouais, j’en vis clairement pas. J’en suis très très loin. C’est plus le fait de partager des artistes peu connus qui m’intéressent, j’ai toujours écouté des musiques que peu de gens écoutaient, moi par exemple j’écoute pas ce qui passe en radio, sauf les gros hits US, et la musique c’est quelque chose de très importants aujourd’hui pour les jeunes. Leurs faire découvrir des artistes qui font des sons où il y a ni clash, ni haine, ni violence je pense que c’est légitime. Le rap c’est aussi de l’amour, c’est pas qu’un style de musique réservé aux « sans coeur ».

 

Comment sont sélectionnés les artistes qui figurent sur le site ? Quelle est la démarche à suivre pour l’intégrer ?

La plupart du temps on me contacte par DM sur Instagram ou Twitter, à partir de ce moment-là, sans même avoir déjà répondu, je check la plateforme où l’artiste partage ses sons, ensuite si je trouve que le style correspond à la chaine, c’est à dire instru mélodieuse, chill, cloud
voix calme, posée avec des lyrics en harmonie avec l’instru… à partir de ce moment là je donne mon mail, les artistes m’envoient les sons qu’ils veulent faire passer sur ma chaine avec leur cover quand ils en ont une, je monte la video et je la mets sur la chaîne avec les liens de leurs réseaux en description pour que les gens qui ont kiffés puissent aller les suivre.
Ils m’arrivent aussi de contacter des artistes pour leur demander si ça les intéresseraient de passer sur la chaine, je pense notamment à Ash Kidd, Jowski, Daba, PNMBRE, HZY et d’autres qui sont des artistes que j’ai partagé avant qu’ils me contactent, aujourd’hui le seul pour qui ça m’arrive de demander pour publier un de ses sons c’est Ash Kidd sinon le reste m’envoient directement leurs sons par mails et je publie ou pas.

 

 

On voit ce genre de pratique en Angleterre ou encore Hollande avec des comptes comme Top Notch, Trap City, Trap Door, Future Classics, Majestic, etc…
Est ce que selon toi, ta channel aide certains artistes à se faire connaitre ? Si oui, as tu des exemples ?

Je pense que oui quand j’ai commencé à poster du Ash Kidd, dans le Nord très peu de gens le connaissait et aujourd’hui il y a beaucoup de gens autour de moi qui en parlent. Je pense que ça se fait beaucoup par le bouche-à-oreille,. Là, cette semaine par exemple j’ai vu une YouTubeuse de Nancy mentionner le nom de ma chaîne en précisant que j’y publiais des artistes encore peu connus. Des artistes que je poste m’ont déjà dit aussi qu’ils avaient été contacté par des beatmakers qui les avaient remarqués sur ma chaine. Et puis je pense que si passer sur ma chaîne ne leurs apportaient rien alors ils iraient voir ailleurs. C’est pas le cas. Donc je pense que oui, ça les aident à acquérir une mini fanbase.

 

Penses-tu que ta channel ait une légitimité ? Que les gens qui y sont abonnés ou qui viennent regarder ce qu’il s’y passe, ont confiance en tes choix ?

Oui je pense qu’elle a une légitimité les abonnés ne font qu’augmenter, les commentaires sont très souvent positifs. Bien souvent aussi, je vois des gens commenter dans les 30 secondes qui suivent le post parce qu’ils reçoivent des notifs lorsqu’un son est publié, ça montre un certain engouement autour de la chaine, les gens attendent toujours le prochain son qui va sortir.
Et oui je pense qu’ils ont confiance dans le choix des sons que je décide de publier, on m’a déjà dit que ma chaine était comme une playlist. Tout est cohérent c’est pas comme si je mettais tout et n’importe quoi.. Il y a beaucoup de sons que je décide de ne pas partager, soit parce que je trouve que ça colle pas à l’esprit de la chaine, soit parce que je pense que l’artiste est capable de mieux faire, parce qu’il faut que ça lui apporte quelque chose de positif. Je veux dire je vais pas le publier pour lui faire plaisir. Ça servirait à rien c’est pas le but, aussi j’ai déjà vu des commentaires du genre « urkles nous déçoit jamais » c’est positif, ça veut dire que pour l’instant dans le choix des sons je me suis presque jamais trompé.

 

 

Es-tu fan de ce style de musique ? Comment arrive-t-on a avoir un avis objectif, surtout si tu es le seul à sélectionner les morceaux ?

Je peux pas dire que je suis fan de ce style de musique, parce que j’écoute pas que ça, j’écoute vraiment de tout : beaucoup de rap US, en rap français c’est vrai que j’écoute peu d’artistes hormis ceux qui sont sur ma chaine. Pour te citer quelque nom en rap français j’écoute : Take A Mic, Laylow, Joke, S.pri Noir, Jok’Air, Sneazzy, Booba, Damso… J’écoute aussi de la funk, du Gainsbourg, Charlotte Cardin… C’est très variés.
Mais je pense que moi ce qui me plait le plus dans le style de musique que je publie sur YouTube c’est les instrus posées, les lyrics qui sonnent pour moi comme des poèmes, ce thème de l’amour mélancolique ou impossible que l’ont retrouve souvent… C’est tout ça que j’admire dans ces sons-là.

 

Est-ce que tu sens que cette channel pourrait t’ouvrir des portes au niveau professionnel ? Comme D.A ou chef de projet, voir même scout pour des labels, des bookers…
As-tu déjà été approché par quelqu’un en ce sens ?

Je pense que oui, si la chaine continue à grossir, mais pour l’instant je me prend pas trop la tête avec ça. C’est un milieu qui m’a l’air compliqué, j’y connais rien du tout. Pour l’instant c’est qu’une question de goût musical. On m’a déjà demandé une fois si j’étais producteur, mais sinon non on m’a jamais approché dans le but de faire de la musique mon métier.

 

Ou alors est-ce un premier pas vers l’idée de créer ta propre structure ?

Non même pas, c’est juste du partage et de la mise en avant d’artistes peu connus, à vrai dire j’ai jamais pensé à faire de la musique un métier jusqu’ici peut être que ça viendra avec le temps.

 

 

Dernièrement, A$AP Yams avait un Tumblr qui recensait ses coups de coeurs et les artistes qui selon lui avait le potentiel de devenir des stars. Ta démarche y ressemble un peu, sauf que tu ne donnes pas ton avis sur les artistes présents sur ta channel. Le simple fait qu’ils y soient est une sorte de « validation ». Pourquoi ne tentes tu pas d’aller plus loin ?

À vrai dire comme les artistes m’envoient leurs sons je communique avec chacun d’entre eux et je leurs dit ce que je pense du son qu’ils m’envoient, ou alors comment ils pourraient s’améliorer, si c’est légitime et constructif. Par contre je leurs diraient jamais « ton son c’est de la merde et basta« , j’ai du respect pour leur travaille, je suis pas là pour ça. Je suis là pour leur apporter du positif. Ils savent ce que je pense d’eux, je dirais jamais à un artiste ton son est frais alors que je trouve qu’il peut faire mieux, je suis un peu comme un abonné je me mets à leurs place. Et forcément j’estime que si j’ai kiffé alors les abonnés vont kiffer pour la plupart. Des petits clips par-ci, par-là, vont peut-être voir le jour sur la chaine mais je suis pas pressé pour l’instant, tant que les artistes proposent du contenus de qualité tout va bien.

 

Pourquoi avoir choisi une channel YouTube plutôt qu’un site internet, voire un Tumblr ? Est ce que pour toi, c’est beaucoup plus pertinent dans ce format-là ?

Comme j’ai expliqué avant, au début c’était juste pour remplir une playlist que j’avais faite sur YouTube. Et avec le temps, je me dis que le hasard a bien fait les choses parce que YouTube c’est une plateforme que tout le monde connait et où tout le monde passe du temps, et puis sur YouTube c’est facile de récolter des avis, il y a les commentaires, les likes, les dislikes, il y a aussi des statistiques assez précises avec Creator Studio, et il y a aussi le fait que tout le monde peut y percer à n’importe quel moment. Donc c’est bien, tout le monde s’y retrouve.

 

 

Parmi tous les artistes que tu as pu mettre sur ta channel, lequel selon toi, a le plus de potentiel ?

Je pense que celui qui a le plus de potentiel c’est Ash Kidd. Il a mis d’accord tout le monde sur son dernier EP Mila 809. Il est différent de tout le monde, il a un coup d’avance dans ses instrus comme dans ses lyrics, il sort des clips hyper travaillés, sa communication sur les réseaux est très efficace donc ouais je pense que la pépite parmi tous les artistes de la chaîne c’est lui. D’ailleurs on a fait 1,6 millions de vues sur « Motel », c’est pas rien. Après il a aussi plus d’expérience dans le milieu et il a su apporter sa « patte » qui est unique selon moi.

 

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

Eh bien écoutes, réussir les projets que je vais entreprendre dans le futur, vivre de ce que j’aime et de ce qui me passionne ça serait lourd.
J’aimerais aussi remercier tous les abonnés à la chaine urkles depuis le début jusqu’à aujourd’hui, que du love.

 

Découvrez la channel d’urkles sur YouTube

Photos : @carlier_quentin
Stylisme : @moonchat_

Ecrit par YardStaff

Vous aimerez aussi

Article

Creative Directors, les artisans du cool

En savoir plus
Article

Le hip-hop couve t-il vraiment les crises d’ados des artistes pop ?

En savoir plus
Article

Le sample à l’ère du streaming

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *