Magazine

Interview

il y a 1 année

Marco Verratti : « J’ai choisi de fonder une famille. J’ai 23 ans mais j’ai grandi plus vite grâce au foot »

La rencontre avec Marco Verratti confirme une chose, sur le terrain comme en dehors, un dénominateur commun le définit : le naturel. Une fraicheur qu’il démontre quotidiennement sur la pelouse du Parc des Princes avec son style particulier, entre prise de risque et spontanéité et le calme et la fraicheur qu’il dégage même lors d’un court entretien. L’occasion pour nous d’écouter « Il Gufetto » s’exprimer sur son intégration au PSG, son style de jeu, ou encore sa vie de famille. Naturellement, toujours.

 

 

Verrati-HLenie-6

 

Quelle est l’ambiance au sein du vestiaire du PSG ?

Le vestiaire est quelque chose de très important, nous y passons beaucoup de temps car on s’entraîne tous les jours. C’est un endroit où on se sent bien, il y a plein de jeunes, des cultures différentes… C’est enrichissant de faire partie d’un groupe avec plusieurs étrangers car tu apprends beaucoup. En plus, il y a toujours à apprendre avec tous ces grands joueurs !

 

Y a-t-il des clans dans le groupe : les Italiens, les Argentins, les Français ?

Non. Mais comme dans la vraie vie, il y a des amitiés plus fortes que d’autres, c’est normal. Le respect est réciproque envers tout le monde.

 

Quand tu es arrivé, quelles différences il y a eu avec le vestiaire de Pescara ? Qu’as-tu ressenti lorsque tu as vu tous ces grands joueurs : Thiago Motta, Ibrahimović, Thiago Silva ?

Il n’y en a pas beaucoup. En dehors du terrain, les joueurs du PSG sont comme ceux de Pescara, tranquilles. Mais bon, au début c’était bizarre, c’était des personnes que je voyais à la télé, donc j’avais un peu de crainte pour être honnête. Mais ils m’ont très bien accueillis. Ce sont des gens comme les autres, ils m’ont mis à l’aise de suite et je me suis naturellement senti comme un membre du groupe. En plus j’ai été chanceux car beaucoup parlaient déjà Italien, ça m’a beaucoup aidé. On se voit aussi très souvent en dehors du vestiaire et cela m’a permis de bien m’intégrer.

 

Verrati-HLenie-7

 

Quelles sont tes affinités dans le groupe ?

Je passe beaucoup de temps avec « El Pocho » (surnom de Lavezzi, ndlr), même en dehors du terrain. C’est quelqu’un que tout le monde aime, car il est très généreux. Il croit beaucoup en l’amitié et on peut toujours compter sur lui. Il donne tout !

 

Quelle est la musique que vous écoutez dans le vestiaire ?

Sincèrement le DJ du vestiaire c’est Lavezzi ! Il branche son enceinte et il met de la musique international, mais pas de rap! Quand il n’est pas là Aurier monte le son avec du rap français, et je rigole beaucoup en les voyant danser là-dessus!

 

Dans une interview que nous a récemment accordé Eric Cantona, il expliquait que sur le terrain « il fallait toujours prendre tous les risques, ne jamais jouer sans cet état d’esprit ». Es-tu d’accord avec lui ?

Parfaitement d’accord avec Eric ! On fait un métier qui est avant tout synonyme de plaisir pour nous, même si prendre des risques sur le terrain est moins marrant pour un supporter ou pour le club, car en cas de but…Il faut que le foot reste un divertissement car sinon on perd la magie de ce sport. Je n’ai donc pas peur de prendre des risques. J’aime ça, c’est ma façon de jouer, mais il faut bien choisir l’heure de prendre des risques. Mais ça reste un sport!

 

Verrati-HLenie-5

 

Comment tu te prépares à un match ? Est-ce que tu ressens la pression ?

Je ne suis pas quelqu’un de superstitieux, donc je n’ai pas de routine particulière. Avant un match important je reste renfermé dans l’hôtel avec mon kiné avant tout, et ensuite j’aime regarder des vieux films, mais surtout pas de Playstation, je n’en ai même pas une à la maison!

 

Tu as des statistiques sur les passes hallucinantes, on te voit très souvent dribbler. En revanche tu rechignes un peu à tirer au but…

C’est mon rôle et ma façon de jouer. Essayer de bien faire jouer mon équipe en partant de ma moitié de terrain, ça me permet de toucher beaucoup de ballons et de faire partir l’action offensive en effectuant beaucoup de passes avec mes partenaires. Au PSG il y a déjà beaucoup de joueurs qui tirent au but ! Après c’est comme ça, à la fin du match tout le monde retient plus le but, la passe décisive que tout le reste, moi je préfère m’amuser !
Mais si l’occasion se présente, je n’hésite pas à tirer même si honnêtement je dois m’améliorer là-dessus, c’est vrai surtout quand on joue contre des défenses très fermées. Ma préoccupation principale ce n’est pas celle de tirer mais de servir un attaquant qui est mieux placé que moi.

 

Verrati-HLenie-2

 

Tu préférais le rôle que t’avais donné Zeman à Pescara en meneur, ou celui-ci, à la Pirlo devant la défense?

Je me sens très bien dans mon rôle actuel, j’ai beaucoup de liberté sur le terrain et j’ai une très bonne entente avec Thiago Motta, on se complète parfaitement, c’est donc ma position idéale !
Après c’est une fierté à mon âge pour moi d’être comparé à un champion du monde et à un grand joueur comme Pirlo même si je n’arriverai peut-être jamais à son niveau…

 

Qui va gagner l’Euro 2016?

J’espère l’Italie ! Cette année il n’y a pas de très grand meneur comme dans les dernières années, mais notre groupe est fantastique et notre entraineur est notre valeur ajoutée. Il n’y a pas beaucoup d’équipe organisée comme la nôtre, donc si on mise tout sur le collectif et sur le groupe on peut obtenir un grand résultat.

 

Verrati-HLenie-4 

 

Qu’est ce qui te manque le plus de Pescara ?

Pescara, c’est la terre où je suis né donc… Paris est une ville fantastique, mais tu ne peux pas changer la ville où tu es né. Ce sont les petites habitudes qui me manquent le plus, comme aller au bar de mes copains ou aller à mon resto préféré. Je sors aussi beaucoup ici, mais ce n’est pas pareil. Donc je rentre souvent à Pescara pour voir mes potes ou ce sont eux qui viennent… Mais je suis heureux ici!

 

Sur Instagram tu as l’air d’avoir une vie assez simple, axée autour de ta famille ?

J’ai fais un choix de vie, celui de fonder une famille. Même si à 23 ans je peux sembler jeune, j’ai grandi « plus vite » grâce au foot. J’aime beaucoup passer du temps avec ma famille. Rester le soir à regarder un film avec ma copine et mon fils vaut 100 fois plus qu’une belle soirée en boite ! Mais quand j’ai l’occasion, ça m’arrive d’y aller même si je préfère discuter entre copains autour d’un dîner !

 

Verrati-HLenie-3

 

Quelles sont les dérives de la vie de footballeur? Est-ce que tu as déjà été touché par certaines d’entre elles? Comment tu t’en protèges?

Lorsque tu es jeune et que tu commences à gagner de l’argent du jour au lendemain et que les gens te reconnaissent dans la rue, les dérives peuvent exister et c’est parfois difficile. Mais j’ai décidé de ne pas changer d’amis. Ce sont les mêmes depuis tout petit, comme pour ma copine d’ailleurs. Toujours la même depuis la maternelle! Je sais que beaucoup viennent faire les « faux amis » seulement à cause de fait que je suis footballeur. Je respecte tout le monde et je salue tout le monde, mais je sais faire la part des choses.

 

Verrati-HLenie-8

 

Photos : HLenie

Ecrit par YardStaff

Vous aimerez aussi

Newcomers

NWCMRS : some-1ne

En savoir plus
Article

L’artiste Safia Bahmed-Schwartz dévoile son nouveau clip « 91SANG »

En savoir plus
Interview

Heskis : un rappeur sans croquis ni ratures

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Marco says:

    Petit bonhomme mais déjà un grand joueur garde la tête sur les épaules et continue ainsi

    mbaye verratti ngom says:

    verratti je sais que tu es sérieux mais quand mème ne donne pas de confiance a tous il faut en donner peu . aussi nous savons que tu es un grande joueur mais il faut tu commence a fonder t on carier en essayant de sortir le paris saint germain ….un jour j entendais que Barcelone vous demande mais si tu veux tes supporter il faut que tu essaie a partir merci mais chasse que suis un grande support aire a vous gracias c est mbaye verratti

    Jim Abidal says:

    Holla Marco c’est avec un plaisir que je t’écris
    J’aime ta façon de jouer et ton tempérament. Courage et je t’envie car tu excelle dans ce que tu aime. Là je te tire un coup de chapeau.
    Hasta la vista.

    boj says:

    Veratti est il une femme?

      everson de vermont says:

      Ce n’est pas une femme il a une famille

    everson de vermont says:

    Mon plus grand souhait c’est de te voir un jour a la casa blanca car tu sera un pionnier du futur galactico qui sera mis en place…big up a toi verrati