Magazine

Article

il y a 2 mois

Joe Biden & Barack Obama : Best Friends Forever

J’ai beau me creuser le crâne, j’arrive pas à trouver de duo aussi impactant que la doublette Obama-Biden et ce depuis très longtemps. Et on en a bouffé du binôme avec la grandeur sportive de Jordan & Pippen, l’alchimie cinématographique de Terrence Hill & Bud Spencer, la folie amoureuse de Bonnie & Clyde, l’absurdité destructive d’Hitler & Goebbels, l’affection scabreuse de Mr Burns et Smithers ou encore le plaisir de transmettre d’un Walter White à Jesse Pinkman. Eh les gars, on peut foutre Jacquie & Michel dans le tas ou… c’est comment ?

Bref, comme beaucoup d’entre vous, j’ai maté les derniers discours de Barack Obama en tant que POTUS (comprenez President Of The United States, y’a pas à dire, ces cainris ont trop de flow) et j’ai été ému. Honnêtement, j’ai senti qu’une page historique se tournait. J’entends déjà les trolls d’ici : « Ouais mais pourquoi tu fais le mec, t’es cainri pour ressentir ce genre de truc ? Tu fais genre, tout ça parce qu’il est renoi ! ». Écoute moi bien espèce de petit connard derrière ton écran, je ne suis peut être pas cainri mais j’ai un coeur et un cerveau. Je ne vais donc pas t’expliquer comment le chauvinisme fonctionne, tu risquerais de te perdre entre la 1ère virgule et le 1er point.

 

obama biden yard 4

 


Il est fort, physiquement et mentalement, pour preuve il n’y a qu’à lire sa biographie.


 

Donc je disais, qu’en matant le discours, une fulgurance me frappe. Pas aussi importante qu’Archimède et son eurêka, c’est vrai mais là, à cet instant T, je n’ai d’yeux que pour lui. Pause. Lui, c’est Joe Biden qui n’est autre que le vice président des États-Unis. Mais Joseph, de son vrai prénom, est bien plus important que le rôle dans lequel on voudrait le cantonner. Il est fort, physiquement et mentalement, pour preuve il n’y a qu’à lire sa biographie : parcours exemplaire dans le droit jusqu’à l’âge de 30 ans, quand sa femme et sa fille alors âgée de quelques mois décèdent lors d’un accident de voiture quelques jours avant Noel. Joe ainsi que ses deux fils, Hunter et Beau réchappent à la mort (malheureusement ce dernier décédera en 2015 des suites d’un cancer du cerveau). Mais Joe est fort, et c’est avec une certaine logique que Barack Obama décide de le choisir comme colistier. C’est le début de la plus belle histoire d’amitié que le monde connaitra (j’exagère à peine).

Lors d’un entretien télévisé datant de 2015, Joe Biden raconte une histoire touchante, appuyant une fois de plus le fait qu’une relation très amicale était née entre les deux hommes :

« Durant l’un de nos déjeuners hebdomadaires j’ai fait part au président de mon inquiétude concernant le soutien financier dont la famille de mon fils Beau allait devoir faire face suite à l’avancement rapide de son cancer du cerveau. Cela a énormément affecté le président et il s’est très vite senti concerné. Je lui ai dit qu’une solution avait été trouvé, que mon épouse et moi vendrions notre maison du Delaware et que cela ne nous causerait pas de problèmes. Ce à quoi le président s’est fermement opposé. Il s’est levé et a dit : « Ne vends pas cette maison. Promets moi que tu ne la vendras pas ». Il m’a ensuite dit : « Je te donnerai l’argent. Demande-le moi et je te donnerai cet argent Joe. Mais ne vends pas cette maison. Promets-le moi. Allez, promets-le moi. » Je lui ai répondu que je ne pensais pas à avoir à devoir à en arriver là de toutes façons. Ce à quoi il m’a répondu : « Promets-le moi ».

 

obama biden yard 5

 

Il a tout d’abord dépoussiéré l’un des postes les plus ingrats de l’administration américaine. On va pas se mentir, à moins que tu sois au fond du trou, Joe a beaucoup plus de flow que Dick. Pause. Au delà de ça, on saluera l’intelligence et l’altruisme du personnage. Que c’est difficile de marcher dans l’ombre de Barack, que c’est compliqué d’être envoyé aux 4 coins du monde comme faire-valoir. Joe est plus qu’un vice-président, Joe est un ami, voire le meilleur. Celui dont tous les mecs rêvent. Pause. Celui qui vous fait avancer, celui sur lequel on peut compter quand tout part en cacahuètes, celui qui par son effacement rendra votre présence encore plus forte.

Les services secrets lui ont affublé le nom de code « Celtic » en référence à ses racines irlandaises, mais l’homme ne représente en rien ce vestige vieillissant que représente aujourd’hui la franchise NBA du Massachusetts. Au contraire, Joe est tellement actuel, tellement contemporain. Excuse moi de te le dire mais Joe c’est presque ton père mais en mieux. Parce qu’il a les sens des valeurs et que c’est un homme travailleur, Joe Biden aura sublimé l’administration Obama pendant ces 8 années. L’émulation crée entre les deux hommes est un exemple à montrer dans toutes les écoles.

Si le Bro Code était la Constitution, Joe Biden en serait l’un des Pères Fondateurs. C’est vrai qu’avec sa gueule il est difficile de ne pas l’admirer. Pause. Non mais sérieusement mesdemoiselles (messieurs ?), vous l’avez vu à 30 ans ? Allez-y, googlez-le. Si Twitter et Instagram existaient dans les années 70 Joe aurait sans doutes pu être votre E-Bae. Sérieusement.

 

biden_5

 

Loin de moi l’envie de remuer le couteau dans vos plaies les gars, mais vous vous rappelez de toutes ces fois où vous étiez dans une ambiance pleine de meufs fraiches, mais qu’aucune ne vous mettait le moindre regard ? Et que sorti de nulle part y’a non pas un mec, mais deux potos bien foutus qui débarquent dans la pièce et qui niquent le (peu de) flow que vous n’aviez même pas. Bah, Barack et Joe c’est ces mecs là. D’abord t’as le seum. Puis tu passes par l’étape Coubertin, la fameuse disquette « l’important c’est de participer ». S’arrêter là tu aurais dû, mais toi ? Que nenni…tu te dis alors : « M’en bat les reins, j’vais attendre qu’une go soit bien touchée par la tise avant de l’attaquer ». Je parle de toi enculé, le mec né avant la honte.

 


Merci d’avoir fait naître en moi la volonté d’être un meilleur ami.


 

Merci Joe pour cette belle leçon de vie, merci d’avoir permis à Barack d’être ce qu’il a été et représenté beaucoup plus qu’un président. Merci pour tes bourdes, tes jeux de mots, tes expressions, ton sourire, ta diplomatie et merci d’avoir fait naître en moi la volonté d’être un meilleur ami.

 

obama biden yard 2

 

Dear americans, vous avez eu 8 très belles années avec le duo Obama-Biden tandis que nous on s’est tapé coup sur coup Sarko et Hollande. Tout ça pour dire qu’avec Trump ça va le faire. Y’a pas de raisons pour que vous ne surviviez pas au mandat de Donald. Sérieusement, 4 ans c’est de l’eau.

 

trump biden obama yard

 

Sinon, j’suis tombé sur un post de Nos du groupe PNL où il a hashtagué la phrase : « Après l’obscurité la lumière ». J’trouve ça pas mal comme phrase de conclusion.

Ecrit par Frem Ganda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *