Janine_TheMixtape-Jimmy-Fontaine

Magazine

il y a 2 années

Janine and the Mixtape

Originaire de Nouvelle-Zélande, Janine est partie à l’autre bout du monde pour poursuivre son rêve américain. Si tout n’a pas toujours été simple, c’est à force de travail qu’elle délivre depuis quelques années des projets de plus en plus aboutit. Des titres souls, toujours emprunt d’une volupté et d’une indolence qui font toute sa signature. Après le titre « Hold Me », sur lequel vient poser Pusha T et l’excellent « XXEP », la belle est actuellement en tournée aux Etats-Unis avec l’incroyable duo Floetry ‎(Marsha Ambrosius et ‎Natalie Stewart). Pour en savoir un peu plus, nous avons posé quelques questions à Janine, qui nous répond entre deux dates de concerts.

 

 

FACEBOOK | TWITTER | SOUNDCLOUD | INSTAGRAMTUMBLR | YOUTUBE | WEBSITE

 

Est-ce que tu peux te présenter ?

Salut YARD ! Je suis Janine and the Mixtape et je suis chanteuse/parolière/productrice originaire de Nouvelle Zélande et je vis maintenant à New York.

D’où te viens ton nom de scène ?

Je voulais un nom qui fonctionne aussi bien quand je suis seule avec mon synthé et mes beats ou lorsqu’il il y a un groupe sur scène avec moi. La « Mixtape » regroupe trois choses qui font parties de ma personnalité. L’une est douce et mielleuse, faite pour ceux à qui on tient. La suivante, ce sont les mixtapes Hip Hop qui sont crues, authentiques et la troisième ce sont les AND1 Mixtape (basketball) que j’avais l’habitude de regarder. C’est donc un mix mielleux, réfléchi, honnête et cru, avec un penchant pour le basket.

Comment est né ton amour pour la musique ?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours chanté. Ca m’a toujours fait du bien de chanter et de créer. Avec le temps, j’ai commencé à faire des soirées open mic avec une guitare acoustique, au synthé et puis avec des productions complètes. J’aime tous les aspects de la création.

 

 

Comment c’est passé ton passage de la Nouvelle-Zélande aux Etats-Unis ?

C’était un grand changement ! M’éloigner de tout ce que j’ai toujours aimé a été très dur au début, mais ça a été un voyage incroyable. J’aime énormément les States et faire de la musique ici. C’est super excitant et inspirant.

Qui a été ton plus grand soutien à l’époque ?

Ma famille, je n’aurais jamais trouvé les moyens de faire de la musique sans leurs encouragements et sans qu’il ne me disent que j’avais la voie d’un ange étant gamine.

« Hold Me » est l’un de tes plus gros titre. Quelle est l’histoire cache-t-il et comment c’est passé ta rencontre avec Pusha T ?

C’est une chanson très spéciale pour moi. J’ai créé « Hold Me » il y a 5 ans dans ma chambre à Auckland, en Nouvelle-Zélande avec ma guitare acoustique. Je ne suis pas vraiment du genre à demander de l’aide, mais cette chanson parlait du fait de s’autoriser à être vulnérable et parfois, quand on est dans ce cas-là, tout ce dont vous avez besoin c’est que quelqu’un vous prenne dans ses bras. J’ai produit ce titre avec l’aide des compétences de mon talentueux groupe (merci Willy Henderson et Oli Holmes) et je suis allée en Amérique pour le terminer avec le producteur The 83rd qui l’a porté à un autre niveau. Il est sorti sur internet il y a quelques années.
L’année dernière j’ai été intégrée dans un programme qui s’appelle « Love and Hip hop » et il a atteint le top des charts US et je suis revenue pour rencontrer le label et signer avec Atlantic. Le featuring avec Pusha T était très spécial parce que j’avais l’habitude de danser sur « Fear Of God » quand je travaillais dans une boutique de t-shirt en NZ. Le label a arrangé ça et Pusha a déchiré sur son couplet. Je l’adore.

 

 

En général, comment est-ce que tu créé ta musique ? Quel est ton processus créatif ?

Ça varie entre commencer avec une mélodie et des mots ou en jouant de la guitare et en chantant en même temps ou en jouant du clavier ou en créant une instrumentale, ou en chantant par dessus une instru. J’aime changer et garder les choses fraiches et intéressantes.

Quel artiste t’impressionne en ce moment ?

Il y en a beaucoup, mais Drake déchire tout en ce moment. Il est juste authentique et créatif.

Quels sont tes prochains projets ?

Après (et pendant) cette tournée ou je fait la première partie de Floetry, je travaille sur mon premier album !

 

 

Et si tu nous faisais une mixtape de 5 titres ?

1) Novacane – Frank Ocean
2) 1st Position – Kehlani
3) Hypnotise – Biggie
4) Her- Madjid Jordan
5) 10 Bands – Drake

 

 

janine and the mixtape instagram

Ecrit par Raïda Hamadi

Former Writer - Digital Manager Frank, why did July to us ?

Vous aimerez aussi

Interview

Charlotte OC, l’ensorceleuse de Blackburn

En savoir plus
Interview

Sasha Lane, nouvelle égérie du ciné indé dans « American Honey »

En savoir plus
Interview

Sampha, le chanteur préféré de vos chanteurs préférés

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *