JSlow-Milo-Nloh-YARD-1

Magazine

Interview

il y a 8 mois

J-Slow : « Je pense qu’on peut qualifier mon flow d’hybride même si j’ai toujours mon côté lazy »

Depuis un peu plus de 2 ans, l’industrie du rap est en constante évolution. Les rappeurs se multiplient et les styles se diversifient. En l’espace de quelques mois, certains artistes comme SCH, PNL ou encore MHD sont parvenus à laisser leurs signatures dans le livre du hip-hop. Pourtant, malgré cette métamorphose, certains artistes au talent indéniable restent oubliés des médias et n’arrivent pas à se séparer du statut d’ »underdog ». C’est le cas de J-Slow, un rappeur du 92 dont la nonchalance musicale ne vous laissera probablement pas indifférent. Après avoir surfé sur les instrumentales de son dernier EP New Wave, le natif de Levallois vient tout juste de sortir son nouvel EP Cash Mire, produit par Srabi. YARD est parti à la rencontre de Jeune Slow le temps d’une interview.

 

JSlow-Milo-Nloh-YARD-2

 


« Je ne sais pas si « old school » est le bon terme mais j’avais une certaine nonchalance avec un côté très « lay back » à mes débuts. Avec le temps mon style a changé… Je pense qu’on peut aujourd’hui le qualifier d’hybride même si c’est vrai que je garde toujours ce côté « lazy » par moment comme pouvait le faire un Biggie, un Gyneco ou un Snoop. J’aime bien cette sensation de rider sur l’instru comme si j’étais en train de rider à Los Angeles au volant d’une Impala. »


 

_MG_4242

 


« Le concept de « Black Mic Mac Remix » était de réunir des MC’s que j’apprécie pour faire une sorte de cypher autour du thème « pimp ». Sur ce morceau il y a différents styles et quand tu l’écoutes il n’y en a pas un qui pose comme l’autre. Malgré tout, ce titre reste homogène et le rendu est juste lourd. »


 

J-Slow Cash Mire


« Si tu compares le rap américain et le rap français tu te rends compte qu’il y a un énorme fossé. Aux États-Unis le rap est une religion, une musique populaire acceptée de tous que l’on retrouve à la radio, à la télé, dans les pubs, aux événements sportifs… En France la situation est  différente. Tout le monde n’accepte pas encore le rap, les dirigeants n’aiment pas ce style et certains rappeurs font polémique. Le rap français se développe plus lentement, d’autant plus que les médias ne mettent pas forcément en avant du bon rap. »


 

JSlow-Milo-Nloh-YARD-4

 


« Je pense avoir évolué aussi bien humainement qu’artistiquement entre ces deux projets. Je ne les ai pas approchés de la même façon. La mixtape Jour J a été réalisée dans ma chambre avec mes acolytes Joy & Srabi. C’était comme un entraînement pour nous, une sorte de carte de visite pour dire aux gens :  » Les gars on est là et on arrive bientôt sur vous. » On a fait ce projet avec une certaine insouciance et une grosse spontanéité tandis que New Wave a été enregistrée avec plus de réflexion. L’attente était plus forte aussi… »


 

 


Cash Mire est un EP de 6 titres, en comptant l’intro et l’interlude, entièrement produit par Srabi Machine. On a bossé sur ce projet ensemble quand j’étais à Londres courant de l’année dernière. J’y ai vécu un an et quelques mois. C’était assez spécial pour nous deux car on n’avait pas bossé ensemble depuis ma première mixtape sortie en 2011. On a vraiment pris du plaisir à concocter cet EP. C’était une façon de nous retrouver, Srabi est un de mes meilleurs amis, un frèren même s’il n’est pas facile à vivre tous les jours (rires, ndlr). Je le connais depuis plus de 6 ans maintenant, c’est mon gars sûr.


 

Photos : @milonloh

 

EP « Cash Mire » est disponible sur Itunes, Deezer et Haute Culture.

Ecrit par Babacar Diasse

Vous aimerez aussi

Agenda

Fête de la Musique au #YARDSUMMERCLUB avec Kalash Criminel, Bon Gamin, J Slow, Panama Bende etc.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *